Accueil Le quartier L'association Nature Archives Contacts et liens Rubrique à brac Maison de quartier

PROJET IMMOBILIER
À L'EMPLACEMENT DU CRÉDIT MARITIME

Le 13 octobre 2021 s'est tenue à la Mairie annexe d'Ergué-Armel une réunion pour présenter un projet immobilier sur le terrain de l'ancien Crédit Maritime. Les riverains les plus proches ( Rue Saint-Paterne, Allée Saint-Guénolé, Avenue de Kervoalic, bureaux et logements de l'avenue de Keradennec ) y avaient été conviés, ainsi que l'ASSOCIATION DE QUARTIER DU BOURDONNEL ( Voir le courrier d'invitation )




( vue Google Maps )



COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION


A.- PRÉSENTATION DU PROJET


L'état actuel du projet nous a été présenté sous forme de plans et d'animations. Il est prévu que ces données nous soient bientôt communiquées par le promoteur. Nous les publierons ici dès réception. Ce que nous avons appris :
  • Le terrain concerné est assez vaste, car il se prolonge à l'arrière jusqu'aux immeubles de l'avenue de Keradennec.
  • Sont prévus 3 types de contructions : Quelques maisons individuelles, plusieurs petits immeubles et des locaux commerciaux ou tertiaires.
  • Les maisons individuelles seraient implantées du côté de l'allée Saint-Guénolé, les petits immeubles dans la partie arrière et les locaux commerciaux près du rond-point.
  • Chaque petit immeuble comptera 24 appartements et des garages souterrains. Deux de ces immeubles seront des logements sociaux locatifs, présentant exactement les mêmes caractéristiques que les autres.
  • Il y aurait en tout environ 150 logements. À titre de comparaison, le quartier compte actuellement plus de 200 familles.
  • Le traitement architectural de la partie commerciale / tertiaire n'est pas encore finalisé, car il dépend de la nature des entreprises qui souhaiteront s'implanter dans le quartier.
  • De nombreuses places de parking en surface sont prévues, réparties sur l'ensemble du site. Elles s'ajoutent aux parkings souterrains des petits immeubles.
  • Les constructions sont réparties sur le terrain de façon à optimiser l'orientation et la luminosité des logements.
  • Les arbres et bosquets existants serons conservés, en particulier ceux qui longent l'allée Saint-Guénolé ( propriété de la ville ) et ceux qui se trouvent près du rond-point.
  • Le nouveau lotissement a été pensé "en cul de sac ", comme Le Bourdonnel et ses extensions successives, afin d'éviter toute circulation de transit. L'entrée unique se situerait à l'endroit actuel de l'entrée du Crédit Maritime.

Remarque : Le terrain est encore la propriété du Crédit Matitime. Les négociations pour son acquisition sont en cours et dureront plusieurs mois, et dans le meilleur des cas les travaux ne commenceront pas avant 2023.


B.- OBJECTIONS, REMARQUES ET SUGGESTIONS
présentées par les personnes présentes à la réunion

  • La hauteur des bâtiments, qui pourrait gêner la vue des riverains de la rue Saint-Paterne. Réponse : Les constructions plus hautes que l'actuel Crédit Maritime se trouveront à l'arrière du terrain, et ne devraient pas causer de gêne visuelle. Au premier plan il y aura des maisons individuelles, très en contrebas de la rue Saint-Paterne, et le rideau d'arbres de l'allée Saint-Guénolé ne sera pas touché. Quant aux locaux à usage commercial ou tertiaire, rien ne sera fait tant qu'il n'y aura pas de candidats à leur occupation. Il faudra en rediscuter en temps utile.
  • Problèmes possibles de circulation : Certains habitants du quartier font valoir leur crainte d'embouteillages sur le rond-point du Bourdonnel, étant donné que  la circulation potentielle de 150 nouvelles familles s'ajoutera au flux actuel. Certains proposent en conséquence d'ouvrir le nouveau lotissement sur l'avenue de Keradennec. Réponse de la ville et du promoteur : Pourquoi pas ? Cette éventualité sera étudiée, d'autant plus que le projet immobilier sera accompagné d'un réaménagement des cheminements piéton et cycliste le long de l'avenue.
  • Nuisances sonores pendant les travaux : Elles sont inévitables, mais seront réduites au minimum. La déconstruction du bâtiment du Crédit maritime ne devrait durer que quelques semaines et les travaux de construction s'échelonneront sur plusieurs mois.
À noter : Les représentants de l'Association de Quartier ne sont pas intervenus. Ils étaient là pour écouter les promoteurs du projet, les représentants de la Ville et les remarques des riverains. Mais il est évident que nous suivrons de très près l'évolution de ce dossier par des rencontres avec les responsables à tous les niveaux et que nous relaierons les informations venant des habitants.